Les prélèvements sociaux sur vos avantages de retraite (CSG/CRDS et la CASA)

Votre retraite peut faire l'objet de trois prélèvements sociaux :

  • La contribution sociale généralisée (CSG)
  • La contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS)
  • La contribution additionnelle de solidarité pour l'autonomie (CASA)

Le taux de ces prélèvements dépend de votre lieu de résidence, de votre revenu fiscal de référence et de votre nombre de parts fiscales. Ces prélèvements s'appliquent même si vous ne payez pas d'impôts sur le revenu.

La loi du 24 décembre 2018 portant mesures d'urgence économiques et sociales instaure en 2019 une nouvelle tranche de prélèvement à la CSG, au taux de 6.60% au lieu de 8.30%.

Quatre situations fiscales sont possibles :

  • exonération de CSG, CRDS et CASA
  • assujettissement à la CSG au taux de 3.8% (taux réduit) et à la CRDS à 0.5%
  • assujettissement à la CSG au taux de 6.60% (taux médian), à la CRDS à 0.5% et à la CASA à 0.3%.
  • assujettissement à la CSG au taux de 8.30% (taux normal), à la CRDS à 0.5% et à la CASA à 0.3%.

Le barème est consultable dans ce tableau.

Sont exonérés, en 2019, de ces trois contributions :

  • allocation aux vieux travailleurs salariés et secours viager;
  • allocation aux mères de famille;
  • allocation de vieillesse agricole;
  • majoration attribuée en application de l'article L 814-2 du Code de la sécurité sociale;
  • allocation aux vieux travailleurs non-salariés (servie par une caisse du régime artisanal ou commercial);
  • allocation supplémentaire du fonds de solidarité vieillesse;
  • allocation viagère aux rapatriés âgés;
  • allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA);

Les allocataires domiciliés fiscalement à l'étranger (à condition de le demander).