En cas de décès > La rente de survie


Elle est versée mensuellement, à terme échu, au conjoint survivant, non divorcé ou non séparé de droit ou de fait. Le mariage doit avoir duré au moins deux ans, sauf si un enfant en est issu ou en cas de décès accidentel. En cas de remariage, elle est supprimée.

Elle est servie jusqu'au dernier jour du trimestre civil suivant le 65e anniversaire (ou 60e en cas d'inaptitude au travail). Le conjoint peut alors faire valoir ses droits à la pension de réversion.

Le montant de la rente survie est, le cas échéant, minoré du montant de la pension de réversion du régime de base servie au conjoint survivant.